Agneepath, de la vengeance, du sang, un mariage, des morts etc….

Vendredi nous avons décidé d’aller voir le film du moment avec une belle brochette d’acteurs, ceux qui font rêver, ceux qui attirent les foules et qui grossissent les pochent des revendeurs de tickets….

En arrivant le cinéma affichait complet, pourtant on avait pris nos précautions en venant 40 minutes en avance. Des hordes de revendeurs traînaient devant le cinéma tout à fait au courant de la situation dont ils étaient les initiateurs, de mèche avec la billetterie du cinéma. Ils achètent l’intégralité des places avant les spectateurs et peuvent ainsi faire leur marge car ils sont les seuls détenteurs de billets.

Ainsi, un film qui marche permet de mettre en place un business juteux où les billets sont vendus le double de leur tarif habituel, malin!

Dans Agneepath, ils n’ont pas lésiné sur le casting. Hrithik Roshan, le bel homme au physique avantageux qui ressemble guère à un indien (les femmes s’évanouissaient dans les salles de cinéma quand on le découvrait sur les écrans dans son premier film il y a 10 ans).

Priyanka Chopra, Miss Monde 2000 dont les parents ont une clinique de chirurgie esthétique très réputée à Bombay.

Sanjay Dutt, dû à son statut d’acteur mais aussi  pour ses liaisons avec le monde de la mafia (16 mois de prison pour possession illégale d’armes après les attentats de Bombay en 1993) et quelques liens avec la politique (y’a un ptit air d’Antony Hopkins dans le Silence des Agneaux non?).

Enfin la sulfureuse Katrina Kaif. Elle ne fait qu’une apparition le temps d’une danse qui fait siffler les jeunes  dans les salles de cinéma.

Voici le fameux clip qui rend les jeunes mâles surexcités dans le cinéma. Il faut préciser que régulièrement les passages chorégraphiés issus des films deviennent des tubes incontournables et très populaires qui sont passés dans de nombreux endroits en Inde. Il est courant de voir dans le train de Bombay certaines personnes regarder une vidéo d’un de ces clips sur leur portable.

Ces jeunes sont tellement surexcités que dans un des cinémas où on projetait le film, ils se sont mis à danser de manière très vulgaire, spectacle intolérable pour une famille qui regardait le film calmement juste à côté d’eux. L’oncle de la famille a demandé aux jeunes de se rassoir et de rester tranquille, cela aurait été trop facile! La situation est montée en épingle, le directeur du cinéma est alors intervenu pour faire sortir les trublions de la salle. A la sortie du film, la famille s’est faite attaquée: les jeunes leur sont tombés dessus armés de barres en fer et autres cross de hockey. Bon, nous dans la salle de cinéma ça s’est limité à des cris et des sifflets, on peut dire qu’on est resté dans le politiquement correct.

Je n’ai pas parlé du film, qui est à peu près sans intérêt, un scénario auto généré par ordinateur probablement. Le film commence par montrer un enfant qui assiste à la mort de son père, il fera tout pour le venger. Quelques années plus tard et après 2h30 de film, la fatigue se fait sentir, pourtant il faut garder le rythme, encore 30 minutes de suspense haletant, des scènes où aucun détail ne nous sera épargné… Le héros, Hrithik Roshan va tuer le méchant Sanjay Dutt. Hrithik se prend un échafaudage sur la tête, ainsi que des coups très violents, ensuite il se fait attraper par les pieds la tête en bas et jeter au sol. Enfin, il se prend un long couteau dans le ventre puis se fait traîner par terre une corde passée autour de son cou jusqu’à une potence, et là comme par miracle (un être normalement constitué serait mort depuis au moins 20 minutes mais bon il faut accepter que les héros soient vraiment super résistants dans ce genre de film autrement ça ne sert à rien d’y aller), il se relève et arrive à pendre son ennemi de toujours, vengeance est faite: enfin c’est terminé!

Publicités

A propos kharwest

Nous sommes partis découvrir comment on vivait dans le sous-continent indien. Résultat des courses, une installation à Bombay dans le quartier de Khar West.
Cet article, publié dans La vie normale, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s