Madh, l’odeur de crevette séchée la plus forte de Bombay!

Le quartier de Versova à Bombay, à son extrémité, se termine par de petites ruelles qui longent la mer où l’on découvre un immense village de pêcheur. Un bateau fait l’aller retour entre ce quartier et la presqu’île de Madh. L’activité principale est la pêche entre crevettes et poissons séchés. Il y a aussi une seconde activité, quelques villas de luxe en bord de mer sont louées pour faire des fêtes privées ou des séances de « shooting » pour la publicité.

Le centre de Madh s’appelle Chistian Wada, on y trouve donc des églises pour la communauté de pêcheurs chrétiens qui y vit.

Sur la route les relents de poissons et crevettes séchés envahissent nos narines, la route est bordée de sacs de jute dont certains bien remplis attendent d’être chargés sur les camions de livraison. Un grand mystère subsiste, qui mange cet aliment à l’odeur si poignante? La cancoyotte à côté c’est pour les danseuses de cabaret!

Un peu partout on étend les poissons. Par paire de deux, accrochés par la mâchoire ils sont suspendus et sèchent au soleil. L’air de la mer rabat l’odeur absolument partout, et la chaleur humide fait transpirer, les particules se fixent alors sur la peau… En portant son avant-bras à son nez, on ne peut que constater qu’on sent aussi la crevette séchée, faudra prendre une bonne douche en rentrant!

Voici les femmes qui s’occupent de l’accrochage.

Elles ne portent pas de sari et sont plutôt à la mode chrétienne, chemisier et jupe longue.

En tout cas, elles font un sacré travail, en plein soleil, des milliers de poissons sont suspendus sur ces étendoirs en bois perchés à plus de deux mètres de haut.

Cette espèce de poisson a le privilège du « séchage aérien ». Ce n’est pas le cas de tous les animaux marins. Les crevettes sont étalées sur de grandes dalles de béton, voici deux hommes au fond qu’on distingue en train d’acheminer des crevettes vers un espace libre.

Une fois bien imprégnés de l’odeur, une petite escapade vers le fort nous épargnera un peu des effluves auxquelles on finit tout de même par ne plus prendre garde. Un bassin se trouvait sur le côté de la route où des femmes lavaient le linge pendant que des hommes oisifs fumaient de l’herbe en jouant aux cartes… Au fond on aperçoit un immense complexe, les promoteurs immobiliers de Bombay ont encore craqué!

Voici le Fort de Madh. Hélas, on ne peut pas y entrer mais c’est un beau point de vue sur la côte où les buildings disparaissent dans la brume de chaleur.

La mer s’est retirée, nous aussi en retournant vers Versova par le bras de mer qui restait encore pour que le bateau nous ramène.

Publicités

A propos kharwest

Nous sommes partis découvrir comment on vivait dans le sous-continent indien. Résultat des courses, une installation à Bombay dans le quartier de Khar West.
Cet article, publié dans Déambulations, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Madh, l’odeur de crevette séchée la plus forte de Bombay!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s