Guru Nanak Jayanti, parader dans Bombay à 5h du matin

Chaque année les Sikhs célèbrent l’anniversaire de Guru Nanak le fondateur de leur religion. Si l’on souhaite y assister, il faut se lever tôt. A l’indienne, on nous annonce qu’il faut être au temple pour 4h du matin, mais en réalité c’est une bonne heure plus tard que nous partirons avec la procession. Un homme désireux de nous montrer sa religion trouvait formidable que nous soyons présents à cette cérémonie, que c’était dieu qui avait décidé que nous serions là pour Guru Nanak Jayanti. Je lui ai répondu « God told me to put my alarm clock at 3.50 », cette blague matinale et un peu décalée l’a fait fuir étrangement… Voilà le cortège qui part.

Bien que l’un des fondements de cette religion soit l’égalité entre les femmes et les hommes, les processionnaires ne se mélangent guère, sauf lorsque l’on croise les stands de nourriture. Les hommes sont en tête de cortège, tandis que les femmes suivent un véhicule sur lequel on transporte le Granth Sahib, le livre sacré des Sikhs dont un homme religieux assure la lecture amplifiée avec un haut-parleur. Un autre devant lui distribue du halva (une pâte assez riche à base de farine, de sucre et surtout de beurre). Le cortège est emmené par les hommes, une fanfare, des tirs de feux d’artifice, mais surtout les 5 gardes armés de leur épée.

Même les enfants ont droit à leur petite voiture. Voici de jeunes enfants qui ne portent pas encore le turban mais se couvrent tout de même la tête comme la religion le souhaite.

Au fur et à mesure de la procession, la foule grossie. On voit dans la petite voiture un bout de turban de l’homme qui lit le texte sacré.

Mais l’attraction la plus drôle reste le nombre d’arrêts que nous avons fait. Environ tous les 500 mètres, il y a un arrêt devant un restaurant pendjabi qui offre de la nourriture aux fidèles. On commence avec un chai (thé au lait épicé) et des sucreries, mais très vite ça devient plus sérieux, des samose (beignets), des pav badji (des pains en sauce). Pour manger des petits pains dans une sauce bien épicée à 5h du matin, il faut être en forme! Finalement, l’endroit qui attire le plus de gens et avant même que la procession n’arrive ce sont donc ces grandes tables où la nourriture est abondante et bonne. Cela confirme que ce sont de bons mangeurs, d’ailleurs il est relativement facile de distinguer un sikh d’un autre indien dans la rue, outre le turban, ils font deux fois la taille de leurs compatriotes!

Publicités

A propos kharwest

Nous sommes partis découvrir comment on vivait dans le sous-continent indien. Résultat des courses, une installation à Bombay dans le quartier de Khar West.
Cet article, publié dans Déambulations, Religion, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Guru Nanak Jayanti, parader dans Bombay à 5h du matin

  1. jp dit :

    Intéressant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s