Matheran, la bouffée d’air presque frais

Matheran est un refuge que les habitants de Bombay affectionnent tout particulièrement pour aller chercher le calme, l’air pur et le repos dans les montagnes voisines. C’est un peu comme dans la Folle Histoire de l’Espace on a l’impression de faire la même chose que ce bon vieux Mel Brooks!

On s’y rend en train de banlieue, les mêmes qui passent à côté de chez nous à la station de Khar, sauf qu’on le prend sur la ligne centrale pour parcourir une centaine de kilomètres. La particularité c’est qu’une fois arrivé dans les hauteurs, les véhicules motorisés y sont interdits. Résultat des courses voici l’un des moyens de locomotion les plus courants.

On avait cru les indiens un minimum sportifs, du moins ceux qui se rendaient à Matheran, et bien non, une grande partie préfère ces rickshaws tirés par des hommes ou encore le cheval.

Les chevaux sont presque trop nombreux, il faut tâcher de se protéger à leur passage, comme à Bombay les piétons restent les parias de la rue, nécessitant un état d’alerte permanant pour éviter de se faire bousculer, voire écraser. Le sol a accueilli tellement de crottin qu’il est moelleux, ce qui rend la marche assez agréable. On a croisé un cheval Société Générale (cliquer sur la photo ou regarder sur le tapis de selle) !

La mousson n’est pas encore arrivée du coup la nature reste un peu grise, les feuilles des arbres sont recouvertes de poussière, mais parait-il, une fois que les premières pluies arrivent, tout est nettoyé.

Les balades consistent à rejoindre des points de vue assez spectaculaires. Ici, des gens viennent prendre des photos sur une cascade alors asséchée.

Voici un stand de sandwich pour la meute de gens qui se rend en fin de journée à Sunset Point. Nous avons préféré voir l’endroit en plein cagnard, moins peuplé !

La vue est belle ! Rien à ajouter, enfin si l’histoire de singe en rentrant…

Sur le chemin du retour, nous avons retrouvé nos amis les singes. Nous avions juste avant décidé d’ouvrir un paquet de Dragibus, un import que j’avais fait de France. Laurence tenait le paquet lorsque tout à coup un singe attiré par le bruit et la couleur du sachet s’est dirigé vers elle. Il a alors  essayé  de le lui prendre, mais Laurence a d’abord résisté puis a  levé le paquet en l’air. De ses longs bras il a tenté de chiper le paquet en sautant pour se rapprocher des délicieuses sucreries. J’ai alors tenté de chasser la bête en faisant « psshhhhhh ! » dans sa direction. Le singe m’a immédiatement foudroyé du regard, me laissant comprendre que je n’avais pas intérêt à l’emmerder. Je n’ai pas insisté bien longtemps, un peu effrayé des réactions imprévisibles de ces animaux (l’adjoint au maire de Delhi s’est fait tué par des singes en 2007, une histoire croustillante à lire ici). Laurence est donc restée seule face au singe, le combat pouvait se poursuivre… Des indiens qui assistaient à la scène ont conseillé à Laurence de donner le paquet, Give it ! Give It !, ce qu’elle a catégoriquement refusé de faire arguant du fait que ce produit était de provenance étrangère et qu’elle ne le céderait pas. Elle a finalement rentré les dragibus dans sa poche et le singe s’est éloigné, abandonnant les bonbons. Voici comment grâce à un paquet de Dragibus, je suis passé pour une personne particulièrement courageuse, surtout face aux singes, et comment l’entêtement légendaire de Laurence a réussi à venir à bout d’une bête férocement gourmande.

Publicités

A propos kharwest

Nous sommes partis découvrir comment on vivait dans le sous-continent indien. Résultat des courses, une installation à Bombay dans le quartier de Khar West.
Cet article, publié dans Déambulations, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s