Des champignons à la maison

En février dernier nous redécouvrions le luxe de la douche chaude (quand il y a de l’eau). Les plombiers sont en Inde probablement très débrouillards pour apporter une solution non-durable aux problèmes, en effet leur connaissance des canalisations leur fait réaliser quelques imperfections. C’est ainsi que lors de la réparation se déversaient 50 litres d’eau dans le plafond. Le plombier m’avait dit, pas de problème, ça va sécher ! Depuis, le mur de notre chambre qui jouxte la salle de bain est une énorme éponge qui transpire. Dans un premier temps   la peinture commence à buller, percer ces bulles libère l’eau prisonnière du mur, ensuite on a l’impression de faire face à un tableau d’art contemporain dont on se dit : « celui-là, je n’aimerais pas l’avoir dans mon salon ».  Et ben nous on l’a dans notre chambre !

Mais si on regarde bien en bas à gauche on découvre des corps étrangers. On n’a pas encore décidé de se lancer dans la culture de champignon, mais ça serait potentiellement un commerce florissant ici. On a beau vouloir préserver la nature et vivre en harmonie avec elle, les champignons ont sauté sous la lame de Laurence. Voici l’un d’entre eux en gros plan.

Publicités

A propos kharwest

Nous sommes partis découvrir comment on vivait dans le sous-continent indien. Résultat des courses, une installation à Bombay dans le quartier de Khar West.
Cet article, publié dans La vie normale, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s