Banganga tank, un bassin sacré au cœur de la ville

Malabar Hill est pour nous une colline éloignée où jamais nous ne pourrons habiter compte-tenu des loyers hors de portée. D’immenses tours offrent à leurs occupants – ceux qui habitent suffisamment haut – une vue imprenable sur la baie de Chowpati Beach d’un côté et sur la mer d’Oman de l’autre avec pour certains une vue sur les Hanging Gardens. Lorsqu’on a la chance d’aller sur l’une de ces terrasses un vent régulier et chaud souffle légèrement comme pour signifier : « ici on est chez les riches ! La pollution doit être repoussée plus loin ! ». Assez parlé des riches, parlons des pauvres !

A Malabar Hill se trouve un lieu sacré qui réserve à celui qui le découvre une immense surprise. Il s’agit d’un vaste bassin  où le temps semble s’être arrêté. De nombreux temples l’entourent ainsi que des maisons délabrées ouvertes sur la rue où les habitants mènent leurs activités. L’après-midi les enfants ont un grand terrain de jeux. Certains jouent au cricket, d’autres préfèrent se baigner.

Banganga est un îlot de pauvreté dans Malabar Hill où s’est engagée une compétition de construction de tours conséquence de la fièvre immobilière et de la surpopulation. Préservé parce que sacré, les pauvres peuvent rester là, ouf ! A l’époque où les immenses buildings ne faisaient pas d’ombre sur l’eau du bassin, et même où le bassin n’existait pas encore, le Ramayana relate le passage de Rama à cet endroit même.

A la recherche de Sita sa bien-aimée, il fit une pause sur l’une des îles de Bombay. Il n’y avait pas d’eau mais il trouva une solution pour étancher sa soif. Il banda son arc pour décocher une flèche qui vint frapper la terre d’où jaillit une source cachée du Gange (d’où le Ganga – Gange, dans le nom Banganga).

Nous ne l’avons pas encore vu mais, paraît-il, tôt le matin les gens pieux viennent faire leurs ablutions dans cette eau saumâtre. Il y a surtout un nombre ahurissant d’oies et de canards.

Ils produisent des crottes en abondance ce qui provoque un déchainement d’odeurs autour du bassin. Malgré cela, ces oiseaux restent bien sympathiques et accueillants.

Publicités

A propos kharwest

Nous sommes partis découvrir comment on vivait dans le sous-continent indien. Résultat des courses, une installation à Bombay dans le quartier de Khar West.
Cet article, publié dans Déambulations, Religion, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Banganga tank, un bassin sacré au cœur de la ville

  1. J’ai beaucoup ce bassin d’eau et ses environs et même tous ce quartier.
    Il est calme et contraste beaucoup avec le reste de Mumbai

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s