Business, Corruption, Pègre … et Laurence dans tout ça ?

Depuis que nous sommes arrivés, c’est une avalanche de scandales de corruption. Les indiens ne nous ont pas attendu pour s’y mettre, mais c’est impressionnant ce qu’il y a eu comme affaires en quelques mois. D’ailleurs en regardant cette comparaison on se demande quand même comment le pays tient…

On a d’abord commencé par les jeux du Commonwealth organisés à Delhi et dont le coût a été bizarrement beaucoup plus élevé que prévu. Ensuite, le Ministre en Chef du Maharastra a été impliqué dans une affaire frauduleuse de construction d’un bâtiment dans une zone inconstructible de Bombay. Il  y a d’autres scandales mais terminons par celui qui va nous intéresser : l’escroquerie des 2G dans la téléphonie mobile (environ 30 milliards d’euros…). A l’heure qu’il est l’ancien ministre des Communications et des Technologies de l’Information regarde la coupe du monde de cricket depuis sa cellule en attendant que le CBI (Central Bureau of Investigation) y voie un peu plus clair dans toute cette histoire… Que vient faire Laurence dans cette histoire ?

Chaque jour la presse révèle le nom de nouvelles personnes impliquées dans cette grande escroquerie. C’est ainsi que Laurence, après avoir envoyé un de ses mails accrocheurs pour attirer des clients et vendre les services en développement durable de sa boîte, s’est mise à rire le lendemain alors qu’elle lisait la presse locale. Elle avait approché les dirigeants de DB Realty, une entreprise du secteur immobilier qui peut être fier d’avoir à sa tête le plus jeune milliardaire indien : Shahid Balwa. Il peut se vanter d’être non seulement impliqué dans le scandale de la téléphonie, mais aussi de construire des tours immenses dans Bombay sans permis de construire, ce qui lui vaut un autre procès d’ailleurs… Le CBI  est donc venu cueillir le jeune milliardaire afin de l’interroger dans leurs bureaux de Delhi. Grand seigneur Shahid leur a proposé de prendre l’un de ses deux jets privés pour faire le trajet Bombay Delhi de manière plus agréable. C’est ainsi que Laurence a vu ses chances d’avoir un rendez-vous un peu réduites. Mais lors de son envoi, elle avait aussi envoyé le message au partenaire de Shahid : Vinod Goenka. Sacré Vinod dont on découvrait quelques jours après l’arrestation de Shahid que lui aussi avait des liens douteux avec un ministre indien. Les deux compères sont aussi soupçonnés d’être en relation avec la pègre de Bombay, mais aussi des réseaux internationaux, en particulier celui de Dawood Ibrahim et son vaste empire  (homme recherché pour ses liens avec Al Qaeda et son implication dans différents attentats à Bombay, en particulier les attentats de 1993 qui ont marqué la ville et plus récemment les attentats de 2008, que les indiens considèrent un peu comme leur 11 septembre…). On souhaite bien du courage à Laurence pour signer un contrat avec ce genre d’entreprise !

Publicités

A propos kharwest

Nous sommes partis découvrir comment on vivait dans le sous-continent indien. Résultat des courses, une installation à Bombay dans le quartier de Khar West.
Cet article, publié dans La vie normale, Nouvelles indiennes, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s