Bombay a son Mont Saint-Michel : la mosquée Haji Ali!

Encore un peu de tourisme, ça ne fait pas de mal. Je me demande réellement en combien de temps on peut visiter cette ville, parce qu’en fin de compte il y a toujours quelque chose à aller voir, mais cela demande un minimum d’énergie. Si le conflit indo-pakistanais n’a pas favorisé l’entente cordiale entre hindous et musulmans en Inde, la liberté de culte y est tout de même préservée, laïcité oblige. C’est ainsi qu’on peut voir dans Bombay parmi les lieux de culte des temples jaïns, des synagogues, des temples hindous, des églises ou  des mosquées. Celle de Haji Ali est tout à fait particulière. C’est une petite mosquée à laquelle on accède par un long quai d’environ 500 mètres recouvert par la mer à marée haute.

Ces 500 mètres c’est le slalom « cour des miracles ». Il s’agit d’un parcours dont les pèlerins très nombreux, qui s’arrêtent de manière totalement aléatoire devant des étalages de sacs à main ou encore de souvenirs religieux bon marché, constituent le premier obstacle. S’il n’y avait que ces gens, on arriverait à se déplacer sans trop de problème car ils sont debout et bien visibles. Mais au plus près du sol  il faut éviter de trébucher sur les mendiants représentés sous toute les variantes : amputés, hommes troncs, enfants faméliques ou encore vieilles femmes larmoyantes… Je désirais prendre la photo suivante car je trouvais belle la vue de cette passerelle avec la mosquée au fond, et bien entendu je me suis fait houspiller par l’unijambiste en bas. Je n’avais aucune envie de le prendre en photo et lui savait pertinemment que les gens se mettaient à l’endroit même où j’étais pour prendre des photos et que lui pourrait forcément demander de l’argent en contrepartie puisqu’après tout il était sur la photo. Technique imparable n’est-ce-pas ? Je ne lui ai rien donné…

La mosquée abrite également un mausolée. Les gens se déchaussent, une bonne partie va faire le tour de la tombe du saint homme, mais la majorité reste à l’ombre dans la cour de l’édifice. Le site est en reconstruction depuis, paraît-il, assez longtemps.

J’ai assisté à la prière faite par l’imam dans des circonstances de chantier. Entre les pèlerins qui défilent en masse sur le petit îlot, ce qui provoque un bourdonnement constant, et la bétonnière bien bruyante, l’imam se tenait là, debout, derrière le mausolée, en plein air. Seul face à l’adversité, entouré de tas de sable et d’ouvriers, il faisait la prière en fermant les yeux devant un vieux micro sur pied, le vent soulevait la poussière et sa djelabba. Dans cette ambiance un peu absurde, je l’aurais bien vu porter un casque de chantier…

Comme c’est tout de même à 500 mètres de la côte et qu’il s’agit d’un lieu de pèlerinage, l’eau doit forcément être « baignable ». Du coup les gens viennent se tremper les pieds dans la mer bien polluée.

Les plus téméraires vont nager dans la mélasse…

En réempruntant le quai, je suis tombé en face d’un homme tronc que j’ai trouvé tout à fait répugnant. Il s’était mis sur le dos et brandissait ses quatre moignons tout frétillants et bien en vue vers le ciel, implorant l’aide financière des passants. On aurait dit un gros insecte qui se serait retrouvé malencontreusement retourné sur le dos tentant en vain de se remettre à l’endroit.

En revenant sur la côte, il est possible d’aller visiter le temple de Mahalaxmi, à proximité de la mosquée. Mais j’avais déjà eu ma dose de sites religieux ce jour là, et mes pieds ne m’ont mené qu’à l’entrée du temple pour finalement entamer un demi-tour en me disant que j’y retournerai plus tard.

Publicités

A propos kharwest

Nous sommes partis découvrir comment on vivait dans le sous-continent indien. Résultat des courses, une installation à Bombay dans le quartier de Khar West.
Cet article, publié dans Déambulations, Religion, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s